Heaven Boy: “Personne n’est meilleur que moi, ils ont juste de l’avance sur moi” [INTERVIEW]

Heaven Boy: “Personne n’est meilleur que moi, ils ont juste de l’avance sur moi” [INTERVIEW]

“Inside The Sound” est notre rubrique réservée aux beatmakers, ingénieurs. Nous leur posons des questions techniques et bien plus pour en savoir sur eux. Le Duo Ch!jong x Ch!jong nous avait offert le premier épisode de la série. Aujourd’hui nous nous intéressons à Da Heaven Boy.

Josh “Heaven Boy” est un Beatmaker Gabonais, également vainqueur des BTAwards 2016 (Awards organisés par notre site) dans la catégorie Meilleur Beatmaker. Il nous fait l’honneur de répondre à nos questions.

Bwelitribe: Hello Heaven Boy, ça va?tu pètes la forme ?

Heaven Boy:  Salut, ça va grâce à Dieu.

BT: Déjà faut que tu nous expliques pourquoi Heaven Boy? Si tu as eu une vie avant la zik ou tu envoyais les gens au 7ème ciel dis le nous déjà . Ahaha!

HB:  Ha ha, déjà je tire cela de ma Foi chrétienne. La musique est un art spirituel, donc d’une façon où d’une on pratique cela par l’esprit. Mais Heaven Boy c’est juste pour me rappeler que je dois rester humble dans ce que je fais.

BT: God Bless U. En gros t’as commencé tes débuts dans la musique comment? C’est quoi ton histoire pour atterrir à la composition de musique?

HB: Vraiment c’est long 😅
J’ai commencé la musique en 2002 à l’époque sur des versions ancienne de Logic Pro sur Windows. Mais c’était sans plus, juste pour le fun. Si je savais à cette époque que ça me nourrir 😅…
Puis en 2004, un ami que je mentionne toujours,  Nah Davy m’a parlé de Fruity loops 3 ( FL Studio). Je suis tout de suite tombé amoureux de ce logiciel simple d’utilisation. J’ai appris la prise en main avec lui. Je me suis plus basé dans mes débuts à la reproduction des beats de SwizzBeatz et Timberland pour ne citer que deux noms. Lui étant chanteur Rnb et moi ayant des aptitudes musicales (famille de Musiciens) nous avons beaucoup travaillé ensemble. Je suis reparti de la version 2 de Fruity Loops pour bien comprendre son fonctionnement puis 3,4,5,6,7,8,9,10,11 et 12😅
C’était juste un hobby, je travaillais des beats pour des amis mes sans plus. C’est en 2010 que j’ai décidé de faire bien valoir mon travail et de vivre de ça.

 

Les compositeurs Gabonais ont déjà tout. Juste qu’il nous faut une identité musicale.

 

BT: Ah énorme! Par la suite tu as essayé de sortir de l’hardware et appris des instruments de musique ?

HB:  Oui, ce passage de ma vie je le dois à mon Père qui étant musicien nous a donné l’occasion d’apprendre vu que c’était à la maison. Mais j’ai beaucoup évolué dans les instruments au service à l’Église, comme la plupart des grandes stars qui commencent par la, mais je compte bien y rester 😁. Il faut dire aussi que travailler à la souris avec du MIDI* pendant près de 7 ans c’est un soulagement quand on passe au clavier maître. Le travail prend de la vitesse et la créativité s’amplifie.

BT: Clairement . Tu es capable de jouer combien d’instruments ?

HB: Je me débrouille 😅 sur deux,  Piano et guitare Basse.

BT: Alors parlons production, on t’a écouté dans “Empreinte” de J-Rio et le taff est énorme! Peux tu nous parler de comment s’est passé la collaboration et comment tu as produit 3 chansons inside ?

HB: Avec J-Rio le courant est passé depuis 2013-2014, de là il a sorti “C’est la go de qui”. Pour Empreinte, on va dire que c’est lui qui cherchait des prods et il est tombé sur une qui était dans un pack d’instrumental Afrobeat que je vendais.“Au Bord de L’Ogooué” et par la suite en a demandé d’autres j’ai juste fais ce que je sais faire: mon travail.

 

BT: En parlant de au Bord de l’Ogooué, c’est quand même un track assez puissant! Avec cette touche bien traditionnelle. Parle nous de la compo: Combien de temps cela t’a pris et ton ressenti quand tu as vu que tout le monde adhérait au concept du son après sa sortie?

HB:  3 heures en gros, c’est un mix Afrobeat Djembet. J’ai eu de bons retours, celui qui m’a le plus fait plaisir c’est celui d’Ekomy Ndong qui a aimé le beat. Je me dis que c’est ce genre de beat qui valorise notre pays donc il y en aura d’autres.

 

La musique est spirituelle, il n’y a pas de règles mais plutôt des techniques pour bien composer un beat.

 

BT: Yes carrément !c’est fou de le dire, mais je me suis dit tu peux révolutionner quelque chose en bossant avec des artistes tels que Vickos Ekondo , Amandine ou Landry Ifouta. Si ils avaient besoin de toi pour produire leurs albums . Tu serais partant ?

HB: Oui je suis toujours partant quand il s’agit de musique. J’aime bien être à la recherche de nouvelles sonorités, mixer de nouveaux styles pour avoir des trucs uniques. Mais bon, ce jour viendra peut être.

BT: Espérons le! Selon toi il manque quoi comme originalité aux compositeurs Gabonais ? Enfin surtout si tu penses qu’il en manque.

HB:  Les compositeurs Gabonais ont déjà tout. Juste qu’il nous faut une identité musicale. Le Nigeria à l’Afrobeat, le Ghana à le High Life. Il nous faut une identité musicale, une couleur propre au Gabon pour vendre notre culture.

BT: Quelles sont tes relations avec les autres compositeurs Gabonais? Pas de quiproquo? Clash? Coup de Pute?

HB: Haha, moi je ne me prends la tête avec personne. Je n’ai rien à prouver, c’est mon travail qui parle pour moi. En somme, je suis cool avec tout le monde. Je travaille avec la plupart.

BT: Tu es un bon gars toi ahah . Alors c’était quoi le beef avec l’album de Benash ?

HB: 😅Benash vraiment… Le beef n’est même pas encore réglé lol. Il a utilisé une prod Zouk de mon YouTube sans avoir dépenser le moindre sous.

Je n’étais même pas avisé,  c’est à la sortie de son album qu’un ami m’a envoyé des félicitations pour la prod dans l’album de Benash ( She Loves Me Track 12 de l’album de Benash). J’ai envoyé des messages en privé, sans réponse. Il a fallu que je fasse un peu de bruit sur Twitter, que ça soit sur un autre site pour qu’il me contacte enfin en m’assurant que tout sera réglé. Mais ça n’a pas été le cas, j’ai donc dû me faire des contacts dans son entourage pour avoir “gain” de cause. Donc j’attends le dossier. Mais j’ai été surpris que sa boite laisse des prods avec des tags dans un album 😅

BT: Très très mauvaise pub. Et en fin de compte, il n’a toujours rien réglé ?

HB: Selon la personne que j’ai contacté, j’attends …

BT:  Good Luck . En général qu’as-tu comme set Up niveau composition actuellement ? Sur quoi tu bosses et quel est ton processus de création?

HB: Je suis sur mon HP portable, intel(R) core i5-5200U, en 64 bits bien sûr. Une carte son Lexicon Alpha, un clavier maître Évolution, Une guitare Basse 4 cordes fender, une autre 5 cordes ,une guitare électrique et un casque Beat By Dre😅. La plupart du temps quand je compose, je pars d’une idée de mélodies mais j’aime commencer par les drums et percussions. J’aime avoir une bonne base rythmique et ajouter les mélodies par dessus. La durée de composition d’un beat dépend du style. Certains 30min et d’autres de 2 à 3h voire plus. Sans oublier mon FL Studio 12.

BT: Le fait de jouer des instruments t’aide-t-il a apporter un côté plus frais à tes compositions ? Vu que beaucoup pensent qu’un vrai compositeur est un musicien. D’autres sont plus dans que celui-ci doit avoir des idées magiques même si il ne sait pas jouer d’instruments.

HB: Ce débat fait pousser des cheveux blancs à certains. Pour ma part, jouer des instruments apporte de la vie à mes compos même quand je travaille à la souris (comme sur Au bord de l’Ogooué)  je me mets toujours dans la peau du musicien qui devra rejouer ça en live. Quand j’ai commencé la composition je ne jouais d’aucun instruments. Donc pour trancher, la musique est spirituelle, il n’y a pas de règles mais plutôt des techniques pour bien composer un beat. Tout se passe dans la tête comme on dit, le reste est une question d’oreille.

BT: Great! Donne nous ton top 5 des compositeurs qui t’inspirent le plus.
HB: Timbaland, Swizzbeatz, Codéine boy, Ivon MYJ (Gab) et moi.
BT:  Thank U Heaven Boy pour le temps accordé. Un dernier mot au monde a la terre aux Martiens?
HB:  Merci beaucoup! C’était intéressant de partager cela avec vous. Pour les compositeurs seul le travail paye. Ne pas être complexé par celui qui brasse des millions, comme je le dis souvent : “Personne n’est meilleur que moi, ils ont juste de l’avance sur moi”. Pour les artistes plus d’originalité, tout le monde ne peux pas faire de la musique. Certains doivent en faire et les autres écouter !ha ha.  Allez! C’est tout pour moi. Que le Seigneur vous bénisse.
Heaven Boy a son site internet, si vous avez besoin de beat ou encore voulez écouter ce qu’il fait: http://heavenboyonthetrack.com/
Interview par Cleef "I-PKU" Mbadinga

Rien à redire pour l'instant

Donnez votre avis