Bwiti Gang ou le retour du Rap au Bled.

Bwiti Gang ou le retour du Rap au Bled.

“La vie au bled est hardcore comme un gars qui se tranche
la gorge en plein Petit Paris. Ignoble est ce qui t’arrive
quand l’homme a coupé la corde du corps de garde. On
garde le trésor des âmes égarées; avec les martyres nos
morts, on a signé l’accord…”

 

Par ces mesures explicites, Rodzeng, Mboumba* émérite, a pour le Bwiti Gang défriché la piste. 2018 est maintenant derrière nous et avec lui, la première saison du Bwiti gang cypher.

Ce concept de rap freestyle diffusé uniquement sur Facebook, lancé par deux génies du double H désireux de faire vivre le rap au bled, a ,on peut le dire fait souffler un vent frais sur l’industrie musicale gabonaise. Effectivement, Facebook fût le lieu de crime de la musique bangala, dixit Lestat XXL. C’est tels des psychopathes que les bwitistes ont asséné méthodiquement 7 coups de poignard au game. Des textes rafraîchissants, engagés, intelligents, calculés : un savant mélange de vieux sages et de jeunes qui, non moins talentueux, en veulent et ont contribué à faire du Bwiti Gang un incontournable du Hip-Hop Gabonais l’année dernière.

Alors concrètement, en chiffres, c’est quoi le Bwiti Gang Cypher?

Il faut dire que les bwitistes ont fait fort quand même pour une première. En effet cette inédite saison comptabilise au total 19 artistes, 2693 commentaires, 10009 réactions, 6420 partages et 190 827 vues. Jamais pareille série de rap n’avait atteint des chiffres aussi élevés. Et pour cause, jamais pareil concept ou toute autre chose du genre n’avait été fait dans le pays de Ngombi**. On a l’impression que kaolins blanc/rouge, les ngangas*** maquillés ont plongé le corps du rap dans un puits de mussussu**** au point où il a attiré les regards. Le Disumba***** leur interdisant de diminuer la dose, les banzi****** n’ont pour ainsi dire pas finit leur devoir de nganga et c’est bien à tout le bled qu’ils comptent laver le corps (ifulù******* général ).

Ainsi, une deuxième saison sera diffusée cette année, avec pour nouveauté une ouverture aux rappeurs de la diaspora. D’ailleurs des invitations (pas en carton) ont déjà été envoyées à plusieurs rappeurs qui ont aussitôt exprimé leur gratitude et confirmé leur présence au BGC 2.0. On pense à Saik’1ry ou Caleb entre autre.
De plus, par ce même soucis d’ouverture, un appel aux beatmakers a été lancé à toute la communauté Hip Hop. Que les beatmakers qui se sentent aptes alors à fournir des prods de qualité aux bwitistes se manifestent… Pour tout vous dire, on connaît déjà le nom du producteur du premier épisode de la 2e saison : Chrizz3y DagHosto. En plus pour vous remercier il se pourrait que La Brime-Team vous lâche 3 tueries pour débuter l’année et des rappeurs tels que Kilo Thug du Ghetto Bling ou encore Jox d’Ekivok Familly sont pressentis pour faire vibrer vos tympans..

On ne vit pas du rap, on le fait vivre…

Be ready and stay tuned…

Pour plus d’infos, Bwiti Gang est sur facebook: https://www.facebook.com/BwitiGang/

Lexique:

Mboumba*: Celui qui montre la voie.

Ngombi**: La Harpe.

Nganga***: Le Docteur.

Mussussu****: Crème du Bwitiste faite à base de Kaolin blanc et rouge.

Disumba*****: Premier Bwiti.

Banzi******: L’initié dans le rite Bwiti.

ifulù*******:  Purification.

 

Commentaires:2

  • Anasfher

    Répondre 12 janvier 2019 2 h 38 min

    Je trouve ça très bien merci beaucoup pour votre retour.

  • MOUITY

    Répondre 12 janvier 2019 18 h 58 min

    operationnel mais je suis trop impatient

Donnez votre avis