Ghettobling Vol.4 débarque avec son casting de stars pour un projet phare ! [Chronique]

Ghettobling Vol.4 débarque avec son casting de stars pour un projet phare ! [Chronique]

Il y a quelques semaines, le label Ghettobling Editions annonçait sa nouvelle mixtape “Ghettobling Vol.4” avec un casting cinq étoiles pour l’occasion. En effet, on y retrouve Kôba Building, Vicky, Kam’ron, Do L’alchimiste et bien d’autres.

Pour la deuxième fois cette année, Kôba Building a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Après son album “Blvck Roses” sorti en solo il y a quelques mois, le rappeur gabonais a choisi de s’entourer d’une pléthore de pointures du rap gabonais et international pour la mixtape “Ghettobling Vol.4” de son label Ghettobling Editions.

Kôba Building, Krugah, Bob Starr, Le Metho10q, Kilo, Ejay, Xclvsif, Le Krystal Killer, Kam’Ron, Sky’M, Neromik, Do L’alchimiste (du groupe CRC)et Welkome sont tous les artistes que l’on peut écouter dans cette mixtape. Le casting est lourd mais qu’en est-il musicalement ?

Mis à part le rap, on trouve du R’n’b, de l’afropop et même de la ntcham dans “Ghettobling Vol.4” ce qui donne une mixtape hétérogène et visant une large audience. Dans l’ensemble, les morceaux sont maitrisés, les beats sont bien choisis et les artistes s’en donnent à cœur joie. Certains ont même su nous surprendre comme Bob Starr avec son morceau “Sergio Ramos” dans lequel le rappeur se lâche sur un gros beat trap ! Il lâche des punchlines et réussit à dégager une thématique pointue dans un son trap. Vicky, aussi, a été la bonne pioche de cette mixtape, Horama” est une réelle claque auditive ! Elle confirme son retour dans le game après son très bon “God Bless Me” sorti il y a quelques semaines. (Pour la petite histoire, le terme “horama” vient du grec et signifie : Ce qui est vu” ou encore “vue divinement transmise pendant une extase ou le sommeil”). Neromik nous fait un morceau 241 à l’ancienne et ça a eu le mérite de nous arracher un sourire nostalgique. L’OVNI de ce “Ghettobling Vol.4” est sans aucun Kikoh, artiste camerounais avec un morceau afropop-ntcham “Nakwananje”.

 

“Je vais sauver le rap à la dernière minute à la Sergio Ramos” — Bob Starr

 

Il y a quelques semaines un premier extrait de “Ghettobling Vol.4” était disponible et il s’agissait du morceau “Decima” du rappeur Kam’Ron. Ce son avait reçu des retours très positifs et avait su rendre encore plus hype la mixtape du label Ghettobling Editions.

Et il y a quelques jours, Kôba Building dévoilait un second extrait nommé “King Ndong 2.0″, morceau dans lequel que la légende du rap gabonais pose de façon très maitrisé. Texte simple, punchlines violentes, on ne peut que constater que le rappeur maitrise son art à la perfection.

On oublie les autres morceaux qui sont tout aussi forts comme “Karma” (Le Metho10q Kilo Thug et Ejay) qui mériterait d’être mis en avant tellement il est excellent, travaillé et que dire de la performance des artistes ! “Ginger Juice” (Sky’m), belle chance afropop d’un artiste qu’on n’entend que très peu et qu’on aimerait plus souvent voir. Et pour finir “Différent” (Do L’alchimiste et Welkome), on connait déjà Do et il ne fait que confirmer son niveau de MC technicien du flow et surtout de la plume. Welkome réussit à nous bercer sur un sublime refrain avec une voix qui l’est tout autant.

Du côté des regrets on ne peut que citer Xclvsif et Le Krystal Killer qui nous ont produits des morceaux corrects mais qui pourraient faire tellement mieux. Malgré cette petite “baisse de niveau” de la part des deux artistes, ils restent tout de même des bonnes valeurs de GB Vol.4.

En conclusion, à l’heure où le rap gabonais connaissait quelques divisions dues à différents clashs, Ghettobling Editions prône l’unité avec une superbe mixtape avec plusieurs artistes issues de plusieurs labels. Cette mixtape est, encore une fois, la preuve que le rap gabonais regorge d’énormément de talents qu’on se doit de toujours mettre en avant.

Pour écouter “Ghettobling Vol.4” c’est ici !

Commentaires:2

Donnez votre avis