Audio

Insécurité à Libreville : Smiters dénonce à sa manière avec “De l’autre côté” [Audio]

C’est dans un contexte particulier que Smiters nous dévoile son dernier morceau “De l’autre côté”. En effet, à Libreville, un climat d’insécurité est de plus en plus présent dans la capitale gabonaise. Pas un jour ne se passe sans que l’on ne parle de faits divers macabres et ce problème peine à avoir une solution.

Dans “De l’autre côté”, le jeune rappeur essaie de se mettre à la place des victimes et de leurs familles en adoptant le discours d’une personne qui aura péri à cause de l’insécurité grandissante librevilloise.

“En tant qu’artiste je me devais de réagir d’une manière ou d’une autre sur ce climat d’insécurité qui règne dans notre pays le Gabon, je me suis mis à la place des victimes et aussi des familles ça a donné ce morceau en espérant qu’il apporte un peu de réconfort auprès des personnes ayant perdu un être cher.
N’oubliez pas que personne d’autres que nous n’a le pouvoir de changer les choses.” – Smiters

Vous aimerez également

Commentaires

commentaires